top of page

"Le télétravail, ce n'est pas pour tout le monde"

En ce moment, avec le débat sur l'hybridité du travail, y'a un discours qui fait partie de la norme et qui dit "Le télétravail, c'est pas pour tout le monde!"


Cette affirmation est considérée comme un argument fort en faveur du présentiel.


Fair enough. Tout à fait. D'accord à 1000%. Il y a des gens qui détestent ça, pis c'est correct. Ils peuvent aller au bureau tant qu'ils veulent. Personne ne les en empêche.


J'aimerais qu'on normalise aussi "Le présentiel, c'est pas pour tout le monde", et que ce soit mis sur un pied d'égalité avec la déclaration précédente.


Ça devrait être considéré comme un argument fort en faveur du télétravail.


Mais ce ne l'est pas.


Si on veut être en télétravail tant qu'on veut, c'est pas aussi facile qu'aller au bureau tant qu'on veut.


Ceci dit, si on arrête la confrontation entre "ce qui est mieux" (parce que ce qui est mieux pour l'un ne l'est pas nécessairement pour l'autre), on peut mettre ces DEUX arguments dans le même camp.


Le télétravail, c'est pas pour tout le monde.

Le présentiel, c'est pas pour tout le monde.


Est-ce qu'on peut cesser d'essayer de prendre une décision qui va satisfaire tout le monde?


Ça n'arrivera pas.


Au lieu d'imposer une décision où le preneur décision sera gagnant, et les autres, on sait pas trop, on pourrait plutôt laisser un choix.


Parce que plus les gens ont de choix, plus ils sont libres.

22 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page